A méditer

« La plus grande tâche intellectuelle du présent est de repenser chaque aspect de la civilisation technologique. Il est maintenant clair que cette civilisation va vers l’autodestruction et toute pensée radicale doit partir de la prémisse que cette destructivité manifeste ne sera pas stoppée par une application intensifiée des méthodes et processus qui constituent le mal lui-même.
Si les universités se consacraient à cette repensée, elles ne serviraient pas seulement la société de la façon la plus valable possible, elles pourraient même se sauver elles aussi ». (John Schaar et Scheldon S. Wolin, Education and the Technological Society, 1969).
PS: « Oeil pour oeil et le monde finira aveugle » (Gandhi)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *